vendredi 27 mars 2015

Art et Psychanalyse


Demain à l'EESAB de Lorient, présentation de mon travail, ainsi que celui de Sylvain Le Corre, à des psychanalystes de l'Association de la cause freudienne (Bretagne, Val de Loire).
Toutes les infos du déroulé de la journée sur le site de l'EESAB - site de Lorient (cliquez sur le lien).


mardi 17 février 2015

Aromates dorés


Bon l'expo est un peu passée, puisque qu'elle s'est terminée le 30 janvier.
Mais tout de même, quelques images de l'exposition qui fut présentée de main de maître par Raphaëlle Peria, où je vous invite à aller jeter un oeil sur son site (cliquer sur son nom).

Tout ce que vous verrez ci-dessous, a été réalisés presque totalement avec de la cire d'abeille. 




















J'espère que l'expo a plu à celles et ceux qui l'ont vue, et que cette expo virtuelle plaira tout autant aux nouveaux visiteurs, ainsi qu'à ceux qui n'ont pas pu venir.


Dans le jardin


Cette grande toile a été faite lors d'une résidence au lycée Benjamin Franklin à Auray, début septembre 2014. Le but était d'instaurer un échange avec le personnel de l'entretien des locaux et des espaces verts. Une récolte de déchets en tout genre (les oubliés des fins de cours, objets perdus, usés et de la poussière) s'est faite. L'idée était de partir de ces déchets et de les transposer dans un univers différent que celui de la poubelle: le jardin. 

Lors d'ateliers, les lycéens ont recréé des végétaux connus ou imaginaires à l'aide de ces rebuts.
Pour ma part, j'y ai aussi participé en intégrant dans ma toile, des objets plastiques (bouchons de stylos, rouleau de colle...) que j'ai brûlés et fondus.

Toutes les réalisations des lycéens (ci-dessous) et ma toile, ont pu être exposées de novembre à décembre.



Quelques détails de la toile...






 Les plantations des lycéens




Mémoire, mémoire, mon beau mémoire

Pour continuer et clôturer ce volet diplôme, un petit aperçu de mon mémoire "A l'usage, à l'usure", fait maison. Trois livrets avec une bibliographie, un marque-page introductif et un coffret accordéon en papier pour fermer le tout.







La pile de mémoires pour le jury.



A l'intérieur: 

Livret I et marque page
On entre dans la peinture que très reconnaissant.





 Livret II
Aux inévitables questions: 
"un artiste doit-il écrire" et "que peut-il écrire?" 
_voir Francis Ponge




 Livret III
L'atelier est presque vide... Prière de tirer tout cela au clair.





 Bibliographie




Quatrième de couverture:

Ouvert                                                            Fermé


















       

vendredi 13 février 2015

"Le mat et le luisant"









Tel le boulanger, je pétris ma pâte. J'en fais une petite boule adéquate à mes mains. Une fois mon pâton terminé, je le malaxe, le tord, l'use, le déchire, le frappe, le roule, croche mes doigts à l'intérieur. La terre se laisse remodeler. Je stoppe mon façonnage.

Plus tard, je panse et maquille ses plaies.

"Goutte d'huile et salade de fruits"








"Peigner le vent" (37 peignes)





Pour tailler dans le vent, pas besoin de trancher, il faut laisser filer.

Ces objets composés de morceaux de bois et d'éléments hétéroclites, ne sont pas vraiment des outils. Ils sont fragiles, de facture simple. Entre le matériau bois et l'objet en devenir.
Ces objets sont à l'échelle du doigt, de la main. Ils sont des sculpteurs d'air. Notre main se balade. Nous peignons le vent.